Qui sommes nous ?

L’Association des librairies informatisées et utilisatrices des réseaux électroniques

La librairie Delamain, à Paris

L’ALIRE rassemble des libraires qui partagent un même objectif : développer l’utilisation d’outils informatiques performants, alimentés par des informations fiables, à jour et à des coûts maîtrisés.

Le travail en commun de ces libraires, qui identifient les besoins de la profession, accompagnent le développement de nouveaux messages, informent les SSII et les poussent à intégrer ces nouvelles fonctions, permet à tous les magasins de bénéficier des outils de pointe qui, auparavant, étaient réservés aux seules grandes enseignes. La veille permanente de l’association, en France comme à l’étranger, permet de proposer à tous les bonnes pratiques qui ont fait leurs preuves ailleurs, et de travailler ensemble à l’avenir du métier de libraire.

L’ALIRE, c’est aussi le premier actionnaire de Dilicom. L’association y représente les libraires, et participe à toutes les instances de la vie de cet organisme interprofessionnel pour rappeler les besoins et spécificités du commerce de livres en France.

Le Conseil d’Administration de l’ALIRE représente toute la diversité de la librairie : grands et petits libraires, généralistes et spécialisés, indépendants et chaînes. Ils travaillent en bonne intelligence à l’amélioration des outils informatiques au bénéfice de tous les libraires.

LES INSTANCES DE L’ALIRE

Le Bureau, élu par le Conseil d’administration pour une durée de 2 ans

  • Président : Matthieu de MONTCHALIN, L’Armitière
  • Vice-Présidents :
    Thierry LECOMPTE, L’Appel du livre
    Amélie DOUBLET, FNAC Darty
  • Secrétaire : Aude MIGNON, Le Failler
  • Trésorier : Thomas LE BRAS, Kamael
  • Membres du Bureau :
    Laurence DELIGNON, Cultura

Les membres du Conseil d’administration élus par l’Assemblée générale pour une durée de 4 ans

  • Raphaël BONAERT Librairie du Midi (Belgique)
  • Gaëlle CHARON (SLFB, Belgique)
  • Pierre COURSIÈRES – Furet du Nord Decitre
  • Laurence DELIGNON, Cultura
  • Jérémy DI ZAZZO, Amazon France
  • Amélie DOUBLET FNAC Darty
  • Laurent GARIN, Le Pavé du canal
  • Monica IRIMIA, Mollat
  • Thomas JOBBÉ-DUVAL, La Procure
  • Ludovic LAUTUSSIER, Erasmus
  • Thierry LECOMPTE, L’appel du livre
  • Sylvie MAILLET, Librairies Fontaine
  • Georges MAXIMOS, SavoirsPlus
  • Aude MIGNON, Le Failler
  • François MILLIET, Paris Librairies
  • Matthieu de MONTCHALIN, L’Armitière
  • Nicolas SCHUSTER, LDE

Les administrateurs associés désignés par l’Assemblée générale pour une durée de 4 ans

  • Fabrice DELTEIL Tite Live
  • José JORDANA, TMIC
  • David LAFARGE, CDI Bookshop
  • Thomas LE BRAS, Kamael
  • Marc MÉNESTREL, 2DCom
  • Olivier MERCIER, Tite Live
  • Florence SCANVIC, Praxiel

Un peu d’histoire

En janvier 1989 est créée la société SA Electre Transmission, dont la mission est la mise en place de la commande par EDI : transmission des commandes des libraires aux distributeurs par voie électronique appelée alors télétransmission.

Il restait à convaincre le plus de libraires possibles d’utiliser ce nouveau système. Parmi eux, il y avait déjà quelques « fous furieux » convaincus des bienfaits et de l’avenir de la télétransmission. Ils étaient évidemment les mieux placés pour convaincre leurs confrères « d’en être ».

En accord avec SA Electre Transmission, ils ont créé une association dont le rôle était de représenter les libraires à son CA et d’être auprès d’eux les ambassadeurs de la télétransmission.

L’ALIRE est ainsi née !

Son premier Président a été Marc SAUGIER (à l’époque DG de La Procure), aidée de Monique Michelin (Librairie de l’Université à Grenoble) au poste de Secrétaire et de Michel DOMONT (Librairie La Belle Etoile à Athis-Mons) au poste de Trésorier.

Le financement de ALIRE était fondé sur une subvention du Ministère de la Culture (20.000 F en 1989) et d’une partie du montant de la cotisation annuelle (150 F sur les 1.000 F que le libraire versait à Electre Transmissions au titre du contrat d’adhésion signé entre les deux parties).

Le fonctionnement de ALIRE était réduit au strict minimum, pas de permanent, pas d’action…

Au fil des années l’association a toujours accompagné Electre Transmission (devenu depuis Edilectre, puis Dilicom) et a pris de l’ampleur dans ses travaux. Elle est aujourd’hui une force importante de proposition pour tous les projets EDI de la chaîne du livre.

L’ALIRE a également mis l’accent sur le travail en relation avec différents partenaires extérieurs sur des sujets « du moment » dont l’enjeu EDI est clairement établi.
Les exemples sont nombreux :

  • Sofia (droit de prêt)
  • CLIL
  • Commission numérique Alire/SLF avec rapport publié en juin 2008
  • Dilifac au travers des SSII Gestion et Comptable
  • EANCOM et GS1
  • Intervention avec le SLF auprès de plusieurs distributeurs nécessitant un atelier dédié.

Aujourd’hui, l’ALIRE reste présente sur tous les sujets ayant un rapport avec la technique ou la technologie en librairie, avec une expertise de l’EDI et des formats de transmission entre les distributeurs et les revendeurs.

Share This